Digital Rock Vision 10 - Novembre 2004
(Magazine + DVD incluant le clip de d.veil "finis le dessin")

"Energie et émotion forment le fuel de ce groupe de Grenoble qui pratique un rock metallique assez actuel... sorte d'émo-métal à l'architecture qui plaît aux jeunes. Signalons que "finis le dessin" sert de carton d'invitation à l'album décharmé."

Fred Delforge - Zicazine - Mai 2004
“(...) Intéressante par ses textes en français, la musique de d.veil garde en elle une grosse part d’émotion et de sincérité. On accroche bien à cette paradoxale cohabitation des hurlements furieux et des voix plus propres, à ces déluges de guitares et à ces arpèges mystiquement déposés de part et d’autres. C’est du rock vraiment structuré, ça tient la route et c’est très bien ficelé. On pourrait peut-être leur réserver l’accueil qu’ils méritent.”

Télécharger l'article


Pogoslam - 2004
“(...) Décharmé sait alterner entre les morceaux entraînants, aux air plus métal
que rock, et les morceaux plus calmes.
Télécharger l'article

RamDam - 2004

“(...) Leur premier album, joliment intitulé Décharmé, débute avec Délivrance (oui, D.veil chante et hurle dans la langue de Molière), où s'opère un croisement sulfureux entre des rythmiques, des riffs très "Placebo" et un chant très typique de Deftones...
Une guitare digne de Bush s'harmonise corps et âme avec le chant, à la fois brutal et frémissant de sentiments... A mettre en mode "repeat" les premières fois !
Télécharger l'article

Metalland - 2004
“(...) Ce groupe avec un style tout en finesse et en poésie arrive à greffer sur une ryhtmique impeccable des riffs et une voix tout à tour hardcore, pop rock et atmosphérique. C'est plein de nuances, de sentiments et cela arrive à toucher.”
Télécharger l'article

Adrenaline - Juin 2004
“(...) Pour une première réalisation le résultat est très encourageant et le disque est très efficace. d.veil développe un metal axé sur les mélodies, “Eveil” sur un son que l’on peut qualifier d’aérien. A écouter, voir en concert, et à soutenir.”
Télécharger l'article

Dauphiné Libéré - 2004
“(...) Contraste permanant entre la rage et de douces mélodies, la musique du quatuor a emballé le public.”
Télécharger l'article